logo lol logo ac_poitiers
Vous êtes ici : Accueil > Lycéens, Etudiants et Parents > Médiathèque > Un avant goût de « l’été indien » au lycée : le « printemps québécois » et sa (...)
Publié : 15 mars 2014

Un avant goût de « l’été indien » au lycée : le « printemps québécois » et sa dictée francophone !

Un avant goût de « l’été indien » au lycée : le « printemps québécois » et sa dictée francophone !

Le vendredi 21 mars, lendemain de l’arrivée du printemps, se déroulera au lycée l’épreuve scolaire de la « dictée francophone », une manifestation nationale qui est organisée sous l’égide de l’association France Québec et qui est inscrite au programme des activités de la Semaine de la langue française et de la francophonie.

Moins célèbre que la fameuse dictée de Prosper Mérimée, moins médiatisée que celle des « Dicos d’or » organisée en son temps par Bernard Pivot, cette « dictée francophone » vise avant tout à faire découvrir la richesse lexicale de la langue française, sous ses aspects les plus « exotiques ».
Le texte de la dictée sera composé de trois paragraphes, chacun d’entre eux faisant respectivement appel à des expressions et à des termes du Québec, d’une région française et d’un autre pays de la francophonie. Y seront bien évidemment inclus les dix mots thématiques de la Semaine de la langue française et de la francophonie. Pour cette édition 2014, sont à l’honneur le Québec, la région française de Franche-Comté et… l’Acadie, car c’est précisément l’Acadienne Antonine Maillet – récipiendaire du prix Goncourt en 1979 pour son roman Pélagie-la-Charrette – qui est la marraine officielle de l’événement.

L’épreuve, gratuite, se déroulera le vendredi 21 mars de 10h à 11h en salle NP 10, sous la responsabilité de M. Fort, professeur de français. Les élèves intéressés, désireux d’affronter les pièges de la langue française tout en enrichissant leur lexique de mots pittoresques, s’inscriront préalablement à la médiathèque du 11 au 19 mars, de sorte que leur absence de cours puisse être excusée et bien régularisée auprès de la Vie scolaire.

Mais ce sera en réalité tout le lycée qui sera, ce jour-là, à l’heure québécoise, grâce au menu gastronomique qu’auront préparé tout spécialement notre chef, Mme Messiaen, et son équipe de restauration. Quant aux documentalistes, elles mettront en valeur à la médiathèque quelques auteurs représentatifs de la littérature francophone canadienne.

Cette parenthèse « québéco-pontoise » se refermera seulement le lendemain après-midi, à 14h30, dans la « Salle du Conseil » de l’ancienne mairie de Pons, avec l’épreuve de la « dictée adulte ». Comme le veut la tradition, c’est M. Secrétain, ancien directeur de l’école primaire de Pons, qui sera promu « dictateur », comme se plaît à le surnommer pour l’occasion la présidente de l’association régionale « Pons Sud-Saintonge – Québec », Mme G. Chauvet.

Moyennant un euro symbolique de frais d’inscription, le grand gagnant national de la « dictée adulte » se verra offrir un vol aller-retour pour le Québec. Quant aux meilleures copies pontoises de la « dictée scolaire », elles seront envoyées à Paris, où elles concourront pour le prix national qui récompensera chaque niveau (« seconde », « première et terminale », « étudiant »). Il n’y a donc rien à perdre mais tout à gagner, l’essentiel étant, bien sûr, de participer !

J.-L. Fort