logo lycee connecte logo ac_poitiers
Vous êtes ici : Accueil > Lycéens, Etudiants et Parents > Vie du lycée > Le lycée dans la presse > Erasmus en force au lycée Émile-Combes
Publié : 9 novembre

Erasmus en force au lycée Émile-Combes

Article publié par Nadine Julliard dans le quotidien Sud Ouest le 9 novembre 2020

PNG - 366.8 ko

. Élèves et professeurs ont présenté tee-shirt, drapeaux, plaque et « goodies » signés Erasmus. © Crédit photo : Photo Nadine Julliard

Cela fait plusieurs années que le lycée Émile-Combes de Pons participe à différents projets dans le cadre d’un programme Erasmus, validant des échanges d’étudiants et d’enseignants entre les établissements d’enseignement à travers le monde entier.
Depuis la rentrée, trois projets Erasmus sont en cours, deux avec des élèves et un pour les enseignants en partenariat avec la maternelle de Pons, Sainte-Marie et l’école primaire de Gémozac.
Erasmus days
L’Agence nationale a remis au lycée une plaque pour signaler les bonnes pratiques au sein de projets Erasmus. Un panneau présenté à l’entrée du lycée pour y être accroché, ce jeudi 5 novembre, en compagnie du proviseur, des élèves et professeurs participants aux actions Erasmus.
Ce même 5 novembre été également fêté les Erasmus days en même temps que les partenaires du projet Erasmus « Who Am I, who are you, who are we » (Qui suis-je, qui êtes-vous, qui sommes-nous) avec les anciens partenaires allemands et danois et le nouveau partenaire lituanien.
Les aînés au cœur d’un projet
Le lycée Émile-Combes a obtenu cette année encore des financements pour des projets européens. Parmi ceux-ci, un projet porté par les sections européennes du lycée professionnel et du lycée technologique (STIDD) est axé sur l’intégration des seniors européens. Ainsi, les deux classes européennes de Marie-Hélène Revel Girard et Philippe Goron vont travailler sur les deux ans à venir, autour du thème défini avec leurs partenaires allemand, espagnol et portugais, et nommé « Design a technology which integrates better elderly European in the contemporary world », (Concevoir une technologie qui intègre mieux les seniors européens dans le monde contemporain).
Des échanges virtuels et des séjours dans chaque pays permettront d’analyser le besoin sociologique puis de construire des réponses illustrées par des maquettes, des applications informatiques des programmes robotiques.

Voir en ligne : Source Sud Ouest